"Deux rois pour une journée historique"

18/07/13 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Le Vif

Le défilé de dimanche à l'occasion de la Fête nationale sera "historique", avec la présence de deux souverains - le roi Albert II qui abdiquera dans la matinée et son fils et successeur Philippe qui prêtera serment dans la foulée - ont affirmé jeudi les ministres de l'Intérieur et de la Défense, Joëlle Milquet et Pieter De Crem. "Nous nous réveillerons avec un roi et nous nous endormirons avec un autre roi", a résumé Mme Milquet lors d'une conférence de presse à Bruxelles en compagnie de son collègue de la Défense.

"Deux rois pour une journée historique"

© Reuters

Elle s'attend à une présence massive des citoyens à Bruxelles à l'occasion de cette Fête nationale sortant du commun, alors que la chancellerie du Premier ministre a fait état de la présence de "300 à 500" journalistes étrangers à Bruxelles dimanche pour suivre l'événement. Aucun dirigeant étranger n'a toutefois été invité, la prestation de serment se déroulant au Parlement.

Selon Mme Milquet, toute la famille royale assistera aussi en matinée au Te Deum à la cathédrale des Saints Michel et Gudule et de très nombreux services de l'Etat seront mobilisés. "On a pris toutes les mesures de sécurité", a ajouté Mme Milquet, assurant toutefois qu'aucune menace particulière ne pesait sur l'ensemble des cérémonies.

M. De Crem a lui aussi souligné que la présence de deux rois - dont l'ancien portera l'uniforme d'amiral, alors que Philippe sera en tenue de la Force aérienne sera "un fait unique". Selon lui, les préparatifs du défilé militaire avaient débuté bien avant l'annonce de l'abdication, le 3 juillet dernier, sur le thème des vingt ans de règne du roi Albert. Et des changements ont donc du être apportés à l'ensemble du dispositif, comme le déplacement de la tribune royale sur le côté opposé de la place des Palais, pour permettre au nouveau souverain de saluer le public depuis le balcon du Palais royal.

Pour le reste, le défilé militaire est placé cette année sous trois thèmes: le 60ème anniversaire de la signature, le 27 juillet 1953, de l'armistice ayant mis fin à la guerre de Corée - à laquelle la Belgique avait participé avec un bataillon de volontaires au prix de 101 morts -, les coopérations internationales de l'armée belge et le 20ème anniversaire de l'Eurocorps, commandé depuis le 28 juin par le lieutenant-général belge Guy Buchsenschmidt. Les Pays-Bas et le Grand-Duché dépêcheront également une musique militaire, forte respectivement de 60 et de 50 musiciens.

Au total, le défilé militaire rassemblera quelque 1.500 militaires au sol - dont 200 étrangers - répartis entre "troupes à pied" et "motorisées" auxquels s'ajouteront environ 400 vétérans, jeunes en stage auprès des Forces armées et cadets de la Marine et de l'Air. Parmi eux figureront 40 anciens combattants du conflit coréen.

La Fête nationale sera aussi l'occasion pour la Défense de présenter son tout premier hélicoptère NH90 - un des quatre appareils commandés en version de transport tactique (TTH) aux côtés de quatre machines en version navale (NFH).

Cet appareil fera spécialement le déplacement depuis le Luc-en-Provence (sud-est de la France) où il sert depuis début mai et durant plusieurs mois encore à la formation initiale des équipages et des techniciens au sol. Il sera accompagné dans le ciel bruxellois par un NH90 néerlandais, dans la version NFH.

Les nouveaux véhicules blindés 8x8 de la famille AIV ("Armoured Infantry Vehicles", alias Piranha III), défileront en nombre, avec 23 engins en quatre versions: poste de commandement (deux), fusilier (douze) et "Direct Fire 30" équipés d'un canon de 30 mm (huit) et un véhicule de dépannage.

La colonne motorisée symbolisera elle aussi la coopération Bénélux, avec la présence pour la Belgique de deux blindés 6x6 Pandur de reconnaissance et de deux camions Unimog de surveillance du champ de bataille (SCB), ainsi que de deux Dingo luxembourgeois et de deux Fennec néerlandais. Soit au total 80 véhicules, 37 avions et sept hélicoptères, selon M. DeCrem. Le défilé aérien se clôturera par trois hélicoptères (un MD-902 et deux MD-520) de la police fédérale, qui présentera dans la foulée quelques-uns de ses nouveaux véhicules, tout comme la police locale - dont des vélos et scooters électriques -, a indiqué la ministre de l'Intérieur.

Fête au parc

Parallèlement se déroulera la traditionnelle "fête au Parc", dont ce sera la 30èmé édition. Les festivités du 21 juillet proposent un programme complet dès 9h du matin et jusqu'à minuit, indique jeudi un communiqué du Syndicat d'Initiative-Bruxelles Promotion 1886 qui organise depuis 30 ans la Fête au Parc.

Des centaines d'animations sont au programme, l'ensemble étant couronné par un spectacle de clôture, une création originale qui sera projetée sur le Palais des Académies. Dès 21h30 un D.J. animera la Place des Palais au son de tubes belges des 20 dernières années. Un spectacle de son et lumière animera le Palais des Académies dès 22h30, qui sera suivi par un spectacle de mapping dans lequel sera intégré un feu d'artifice. Durant la journée, les incontournables de la Fête seront au rendez-vous avec le "village policier" Place Poelaert incluant le "Death Ride" depuis le toit de la Cour du travail, les nombreux camions de pompiers du SIAMU dans la rue de la Régence et le stand de la coopération au développement. La Défense sera représentée avec notamment un F16 sur la Place des Palais, un mur d'escalade, etc...

La Commission européenne mettra l'accent sur le droit des voyageurs sur la Place Royale. Le Parc de Bruxelles accueillera de nombreuses animations pour les petits et les grands, une représentation de la bataille de Waterloo, le Jaarmarkt de Houtem et les Fournisseurs de la Cour.

La France s'associe aux festivités avec une délégation du corps de la musique de la Légion Étrangère. Elle se compose de 65 musiciens qui défileront dans la rue de la Régence et donneront un concert dans le Parc de Bruxelles. Un écran géant sera installé de 8h30 à 20h sur la place du Luxembourg, indique encore le SPF Chancellerie du Premier Ministre. Toutes les festivités y seront retransmises en direct avec un son live.

Nos partenaires