Deux plaintes après un incident avec des demandeurs d'asile au festival Sfinks

01/08/16 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Belga

(Belga) Deux filles qui disent avoir été victimes de harcèlement sexuel par un groupe de demandeurs d'asile samedi au festival Sfinks à Boechout (province d'Anvers) ont porté plainte pour attentat à la pudeur, a indiqué lundi la police locale. Une enquête est en cours pour identifier précisément les éventuels coupables.

Deux plaintes après un incident avec des demandeurs d'asile au festival Sfinks

Deux plaintes après un incident avec des demandeurs d'asile au festival Sfinks © BELGA

Samedi soir, la police avait exclu un groupe d'environ 25 demandeurs d'asile du site du festival de musique après avoir été informée par des festivaliers que certains de ces individus harcelaient des jeunes filles. Deux demandeurs d'asile qui avaient refusé de quitter volontairement le festival avaient été arrêtés administrativement. D'après les organisateurs de l'événement et la police, l'exclusion du groupe avait été décidée pour éviter que la situation ne dégénère. Depuis, deux filles ont pris contact avec la police pour porter plainte. Le Sfinks, festival musical gratuit destiné notamment aux familles, a attiré 105.500 visiteurs du 28 au 31 juillet. (Belga)

Nos partenaires