Deux conseillers manquants à Vresse où le conseil communal a été reporté

06/01/17 à 18:02 - Mise à jour à 18:05

Source: Belga

(Belga) Il faudra peut-être revoter dans la commune de Vresse-sur-Semois, dans le sud de la province de Namur, car il manque deux conseillers. Mais on ne le saura que le 14 janvier car le conseil communal initialement prévu ce vendredi à 13h30 a été annulé par manque de participants, a indiqué la deuxième échevine, Françoise Leboc.

Sur les onze conseillers communaux normalement requis pour une commune de cette taille (2.900 habitants) par le code de démocratie locale wallon, il n'en reste plus que neuf. Particularité à Vresse-sur-Semois: lors des dernières élections communales, en octobre 2012, seule la liste du bourgmestre s'est présentée, avec onze candidats et aucun suppléant. Onze personnes ont donc été élues mais entre-temps, le conseiller Bertrand Rousseau a quitté le navire, suivi en septembre dernier par le premier échevin André Pirson, qui a démissionné. Depuis, les démissionnaires n'ont pu être remplacés, faute de suppléants. Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a écrit le mois dernier au collège pour demander la tenue de nouvelles élections pour élire deux nouveaux conseillers communaux. C'est ce point qui devait être discuté vendredi. "Nous ne sommes pas favorables à faire dépenser de l'argent à nos concitoyens mais s'il faut le faire on le fera", a commenté l'échevine Françoise Leboc, qui remplace le bourgmestre Albert Leduc, souffrant. Les conseillers n'arrivent pas à accorder leurs violons sur le nom du remplaçant pour endosser le rôle d'échevin (plusieurs sont favorables à la conseillère Sylvie Grandjean, d'autres penchent pour le conseiller André Robinet) et tous ne sont pas d'accord avec la tenue d'élections. Le bourgmestre en premier lieu, qui ne souhaite pas faire déplacer la population à moins de deux ans des prochaines élections. Une opposition s'est donc créée au sein même de la majorité. C'est ainsi que certains ne sont pas venus vendredi au conseil communal. Mais même si le quorum de présents n'est pas atteint lors du prochain conseil communal, le point sera quand même soumis au vote. (Belga)

Nos partenaires