Deux camions en feu sur la E40 : un mort et un blessé léger

05/05/14 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Le Vif

L'accident et l'incendie survenus sur l'autoroute E40 à hauteur de Grand-Bigard ont tué une personne et en ont légèrement blessé une deuxième, a rapporté lundi en fin de matinée le parquet d'Hal-Vilvorde. Une troisième victime attend encore d'être libérée par les pompiers. L'E40 a été rouverte à la circulation vers Gand mais elle est toujours bloquée dans l'autre sens. La protection civile va distribuer de l'eau aux personnes coincées entre Ternat et le lieu de l'accident.

Deux camions en feu sur la E40 : un mort et un blessé léger

© Capture d'écran VTM

D'après le parquet, trois camions sont entrés en collision puis deux d'entre eux ont violemment pris feu. L'un transportait du polystyrène.
L'autoroute a été rouverte à la circulation dans le sens Bruxelles vers Gand et Ostende, mais le Centre flamand du trafic conseille tout de même d'emprunter des voies alternatives pour les longs trajets.

Les automobilistes coincés entre la sortie Ternat et le lieu de l'accident sont escortés par la police fédérale vers des itinéraires alternatifs. De l'eau est enfin distribuée par la protection civile aux automobilistes concernés.

Le troisième chauffeur est indemne

Le troisième chauffeur impliqué n'a pas été blessé, ont indiqué les pompiers d'Asse. Le feu qui a pris dans les trois camions est maintenant complètement maîtrisé, mais il faudra du temps avant que l'autoroute ne soit à nouveau accessible à la circulation. La protection civile évacue le chargement d'un des camions, tandis que le retrait des épaves s'annonce délicat.

L'un des camions a été complètement brûlé à la suite de l'accident. Les deux autres étaient partiellement en feu avant que les pompiers d'Asse, Lennik, Opwijk et Bruxelles n'interviennent. Aucune substance toxique n'a été libérée: "l'un des camions était rempli de polychlorure de vinyle, c'est-à-dire de poudre de PVC, qui peut être dangereuse en cas d'incendie, mais nous avons contrôlé la situation à temps", a expliqué le service d'incendies d'Asse. "La protection civile est maintenant en train d'évacuer cette poudre et porte des masques pour ne pas en inhaler."

Les pompiers tentent quant à eux de sortir le troisième chauffeur - indemne - de son camion. Lorsque ce sera fait, les épaves pourront être dégagées. L'opération s'annonce toutefois compliquée car deux des camions sont complètement emboîtés l'un dans l'autre.

Nos partenaires