Deux camions automatisés ont quitté Bruxelles pour Rotterdam

05/04/16 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Belga

(Belga) Un convoi de "truck platooning", deux camions reliés entre eux par une technologie sans fil, a quitté l'Atomium de Bruxelles pour Rotterdam, mardi matin. Il s'agit du premier test de camions automatisés réalisé en Belgique.

Grâce à une technologie sans fil baptisée "vehicle to vehicle", le second camion freine et accélère automatiquement, en même temps que le premier. Un chauffeur doit donc tout de même avoir les mains sur le volant et surveiller le bon fonctionnement du système. L'automatisation des camions permet d'améliorer la sécurité routière, a invoqué Alberto Ruffino, responsable de projet chez Iveco, le constructeur des deux camions partis mardi. "Aujourd'hui, les accidents de la route sont liés à 85% à des facteurs humains", a-t-il expliqué. La technologie embarquée permettrait donc de réduire l'impact de l'erreur humaine. "Ce projet s'inscrit dans notre objectif de réduire de moitié le nombre de morts sur la route d'ici 2020", a indiqué le chef de cabinet adjoint de la secrétaire d'Etat bruxelloise en charge de la Sécurité routière, Bianca Debaets, qui soutient l'initiative. "Nous avons la volonté de montrer que la Belgique est prête à accueillir ce type de technologies", a souligné la ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant. "Nous avons été confrontés à la brutalité, il faut maintenant continuer à préparer l'avenir." Ce "European truck platooning challenge" est organisé à l'initiative des Pays-Bas dans le cadre de la présidence néerlandaise de l'Union européenne. En tout, six convois de camions automatisés de différentes marques prennent la route à partir de différentes villes européennes, mardi. Les camions Iveco sont partis de Bruxelles peu après 10h00 et doivent arriver à Rotterdam vers 14h00. (Belga)

Nos partenaires