Détachement des travailleurs: "le travail n'est pas terminé", selon Kris Peeters

05/03/16 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Belga

(Belga) La proposition de la commissaire européenne Marianne Thyssen rendra le dumping social plus compliqué et c'est une bonne nouvelle. "Mais le travail n'est pas terminé", a réagi samedi le vice-premier ministre Kris Peeters en pointant le phénomène des faux indépendants.

Détachement des travailleurs: "le travail n'est pas terminé", selon Kris Peeters

Détachement des travailleurs: "le travail n'est pas terminé", selon Kris Peeters © BELGA

"Les indépendants paient des cotisations sociales dans leur pays. Si cela n'est pas fait correctement, ils peuvent travailler ici à bas coût. Le paiement des cotisations doit être prouvé par le formulaire A1 mais l'expérience montre qu'il est compliqué de contrôler le paiement effectif de ces cotisations. Il est en outre important de pouvoir vérifier que les entreprises concernées ont une réelle activité dans leur pays d'origine", a expliqué Kris Peeters. Selon ce dernier, il est donc important que les services d'inspection des différents pays échangent leurs informations afin de lutter contre cette forme de dumping. (Belga)

Nos partenaires