Désaccord au sein des syndicats néerlandais sur les actions chez KLM

10/09/17 à 14:45 - Mise à jour à 14:46

Source: Belga

(Belga) Une partie du personnel de cabine de la compagnie aérienne néerlandaise KLM menace de tenir un arrêt de travail d'une heure le vendredi 15 septembre. Le syndicat VNC veut ainsi forcer la compagnie à reprendre les négociations sur une nouvelle convention collective de travail (CCT). Le syndicat FNV Cabine s'est lui dit surpris dimanche par cette annonce.

Au centre de la discorde avec la direction de KLM, figure une décision prise l'an dernier par l'entreprise, contre l'avis des syndicats, de retirer un steward ou une hôtesse dans quatre vols long-courrier sur dix de la compagnie afin de réaliser des économies. Les syndicats ont alors mené des actions. Il a été convenu de retirer la mesure, à condition que les syndicats travaillent, avec l'entreprise, à des alternatives afin d'augmenter la productivité. Dans le cadre de cette concertation, KLM a proposé récemment une offre finale, que VNC a refusé. FNV Cabine est encore occupé à informer sa base sur cette offre finale de KLM. Les membres du syndicat pourront donner leur avis du 13 au 17 septembre inclus. FNV Cabine ne trouve dès lors pas approprié d'appeler à des actions avant que le résultat de la consultation de ses membres ne soit connu. Selon FNV, l'aspect positif dans la proposition de CCT est que KLM offre, pour la première fois en cinq ans, une augmentation structurelle des salaires, en plus d'une distribution des bénéfices améliorée. Cependant, FNV diverge fortement de la position de la compagnie aérienne sur la future distribution du personnel de cabine dans les vols long-courrier. (Belga)

Nos partenaires