Des voitures de police qui prennent feu, d'autres qui perdent des pneus...

25/02/14 à 07:05 - Mise à jour à 07:05

Source: Le Vif

Le parc automobile de la police fédérale est usé jusqu'à la corde à cause d'un entretien défaillant, affirme mardi le syndicat de la police SNSP dans Het Laatste Nieuws.

Des voitures de police qui prennent feu, d'autres qui perdent des pneus...

© Image Globe

La semaine dernière, une jeep blindée Toyota a pris feu à Grand-Bigard lorsque les policiers ont voulu la démarrer dans le cadre d'une escorte d'un transport de fonds. "Et il y a deux semaines, des collègues ont été dépassés par une roue provenant du véhicule qu'ils conduisaient", ajoute le syndicat. "Les portes s'ouvrent durant la conduite, nos Volvo ne tiennent pas la route au-dessus de 160 km/h... La situation est vraiment pénible. Les criminels se moquent de nous."

Le syndicat plaide pour que davantage de moyens soient consacrés à l'entretien des véhicules et pour une meilleure organisation de ces opérations d'entretien. "De très nombreux constructeurs refusent de s'occuper des voitures tant que les anciennes factures ne sont pas payées (...) On doit donc entretenir nous-mêmes les véhicules avec les moyens du bord, et parfois ce n'est tout simplement pas possible", regrette Gert Cockx, président national du SNSP.

Nos partenaires