Des travailleurs du chantier Rive Gauche à Charleroi victimes de traite d'êtres humains

15/04/16 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Belga

(Belga) Les travailleurs étrangers qui s'étaient réfugiés jeudi au-dessus d'une grue installée sur le chantier Rive Gauche à Charleroi ont été victimes de traite des êtres humains, a indiqué vendredi l'Auditorat du travail de Charleroi. Selon ce dernier, l'employeur des travailleurs reste toutefois à identifier.

Des travailleurs du chantier Rive Gauche à Charleroi victimes de traite d'êtres humains

Des travailleurs du chantier Rive Gauche à Charleroi victimes de traite d'êtres humains © BELGA

Vendredi matin, un ressortissant italien a été interpellé à l'aéroport de Charleroi (BSCA). Il pourrait selon l'auditeur du travail de Charleroi être un des responsables sur le chantier du centre commercial Rive Gauche et être à ce titre lié à des entreprises du consortium italien qui se chargeait des travaux. Il a été interrogé vendredi après-midi. L'entreprise Duchêne, qui s'était vu confier les travaux avant de se tourner vers un sous-traitant, a accepté jeudi de débourser plus de 100.000 euros pour régler les arriérés de salaires des travailleurs étrangers. La situation des travailleurs étrangers a relevé différentes infractions, notamment au niveau du versement des salaires et des heures de travail prestées. (Belga)

Nos partenaires