Des responsables saoudiens et émiratis à Aden au Yémen pour le respect d'une trêve

01/02/18 à 08:05 - Mise à jour à 08:07

Source: Belga

(Belga) De hauts responsables saoudiens et émiratis de la coalition arabe intervenant au Yémen sont arrivés à Aden, deuxième ville du pays, pour s'assurer du respect d'une trêve après de violents combats entre forces séparatistes et gouvernementales, a rapporté jeudi l'agence WAM des Emirats.

Cette délégation militaire a fait le tour de la ville portuaire, située dans le sud du Yémen, et "a rencontré toutes les parties concernées, soulignant la nécessité de respecter un cessez-le-feu (...) et de recentrer les efforts sur les lignes de front contre les (rebelles) Houthis", a précisé l'agence officielle émiratie. Des combats meurtriers ont opposé entre dimanche et mardi des forces séparatistes à l'armée loyale au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui avait établi en 2015 son siège à Aden après avoir été chassé de la capitale Sanaa par les Houthis. Les séparatistes et le gouvernement étaient précédemment alliés. Les affrontements ont fait au moins 38 morts et 222 blessés, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Après trois jours de combats, les forces séparatistes ont pris le dessus sur les troupes gouvernementales qui ont perdu la plupart de leurs positions. Selon WAM, la visite de la délégation s'inscrit dans le cadre de l'objectif de la coalition arabe de soutenir le gouvernement "légitime" au Yémen et de stabiliser Aden. Les Emirats arabes unis ont entraîné et soutiennent une force militaire yéménite pro-séparatiste, appelée "Cordon de sécurité", qui s'est déployée mercredi dans Aden. (Belga)

Nos partenaires