Des repas gratuits pour lutter contre l'échec scolaire ?

08/03/14 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Le Vif

Offrir un repas chaud le midi aux élèves des écoles maternelles et primaires figure parmi les mesures imaginées par le PS dans son chapitre enseignement, visant à lutter contre l'échec scolaire, peut-on lire samedi dans Le Soir.

Des repas gratuits pour lutter contre l'échec scolaire ?

© BELGA

Le programme enseignement du Parti Socialiste sera axé sur la lutte contre l'échec scolaire et les inégalités fondamentales "dans le maternel et le primaire", rapporte au quotidien Paul Magnette, président du parti. Pour mener à bien cet objectif, le PS a développé six mesures phares parmi lesquelles un repas chaud gratuit le midi dans les écoles maternelles et primaires. Une mesure qui requiert, selon Paul Magnette, une enveloppe de 231 millions d'euros.

L'idée, qui émane du système finlandais, serait d'offrir aux élèves "des plats diététiques, en faisant appel aux producteurs locaux". Ces repas pourraient être distribués grâce à "des cuisines dans les écoles, des cuisines centrales ou avec l'aide des CPAS". Le programme enseignement envisage aussi mille profs en plus, dédiés à la remédiation, "afin de détecter très tôt chez l'élève les difficultés scolaires". Le coût serait pour cette mesure de 41 millions d'euros. Un autre axe du chapitre enseignement concerne la gratuité de l'étude dirigée et des garderies de midi, pour un coût chiffré à 62 millions d'euros.

Le quatrième point mis en avant consiste en un "tronc commun jusqu'à la fin de la 3e secondaire", en renforçant les cours techniques et technologiques durant ces trois années. Les deux dernières mesures sont "la généralisation de l'alternance", car "passer de l'école à l'entreprise est vice versa est bénéfique pour tout le monde" et le développement de bassins scolaires. Le coup d'envoi de la campagne du PS sera donné le 23 mars, lors d'un congrès électoral.

Nos partenaires