Des rafales de vent jusqu'à 90 km/h prévues mais pas combinées à des orages

03/01/14 à 19:06 - Mise à jour à 19:06

Source: Le Vif

Des rafales de vent soufflant jusqu'à 90 km/h étaient annoncées pour vendredi, mais pas combinées à des orages, rapporte le météorologue David Dehenauw. A Florennes (Namur) et à Melle (Flandre-Orientale) des rafales ont atteint 97 km/h voire une vitesse plus élevée, ajoute-t-il.

Des rafales de vent jusqu'à 90 km/h prévues mais pas combinées à des orages

© Image Globe

"Les vents, qui se sont manifestés sous la forme de vent descendant ou de tornades, étaient favorisés par la partie la plus active du courant-jet surplombant notre pays et par l'important cisaillement du vent (l'augmentation rapide de la vitesse du vent dans les couches inférieures de l'atmosphère). "Les importantes "différences de températures entre les couches inférieures et supérieures de l'atmosphère ont provoqué d'importantes averses et des orages".

Le courant-jet et le cisaillement du vent agissent comme une sorte d'aspirateur et peuvent engendrer la formation de grêle, précise le météorologue.

Jusqu'à 18h00, des vents soufflant à 97 km/h ont été enregistrés à Melle et Florennes. "La vitesse était même probablement plus importante à d'autres endroits, mais elle n'a pas été mesurée dans chaque commune", conclut-il.

Violentes bourrasques de vent dans le Hainaut occidental

Des vents violents ont balayé vendredi en début de soirée le Hainaut occidental. On ne déplore aucun blessé.

Des rafales de vent suivies de chutes de pluie et de grêle ont frappé vendredi, peu après 16h00, les villes et communes du Hainaut occidental. Durant deux heures, ce vent tempétueux a balayé la région.
Les pompiers de Tournai, Comines, Warneton et Beloeil sont intervenus pour de nombreux dégâts, mais mineurs, comme des dégagements de voiries ou encore le tronçonnement d'arbres sectionnés par le vent. Fort heureusement, personne n'a été blessé. Le vent est tombé vers 18h30.

La circulation des trains fortement perturbée entre Louvain et Malines

Le trafic ferroviaire entre Louvain et Malines est perturbé vendredi en début de soirée à cause de l'orage qui s'est abattu sur la région. Plusieurs arbres sont tombés et la foudre a touché la gare de Louvain, indique le gestionnaire de réseau Infrabel.

Un arbre s'est abattu près de Haecht (Brabant flamand) sur une caténaire, perturbant la circulation des trains entre Louvain et Malines. "Il faudra une à deux heures pour réparer les dégâts", ajoute Infrabel. Le trafic est aussi touché au départ de Louvain en direction de Bruxelles et Ottignies, à cause de la foudre.

La chute d'un arbre près de Malines ralentit le passage des trains entre Malines et Saint-Nicolas et entre Malines et Gand.

Deux autre arbres sont également tombés, causant d'importantes perturbations entre Bruxelles et Hasselt. Enfin, le trafic ferroviaire est actuellement à l'arrêt à la suite d'une chute d'arbre sur les voies à Diest et un autre a brisé le pare-brise d'un train entre Aarschot et Testelt.

Infrabel précise qu'il n'y a pas de victimes et qu'il s'agit uniquement de dégâts aux infrastructures.

L'activité sur le tarmac de Brussels Airport interrompue vingt minutes

Les personnes travaillant sur le tarmac de l'aéroport de Zaventem ont dû interrompre leurs activités durant une vingtaine de minutes vendredi en début de soirée à cause de l'orage, a rapporté le porte-parole de Brussels Airport, Jan Van der Cruysse.

"C'est une précaution normale lorsque la foudre se situe au dessus de l'aéroport, car c'est une vaste surface et cela comporte des risques pour les personnes qui se trouvent sur le tarmac", comme les travailleurs responsables de charger et décharger les appareils, a-t-il précisé. En revanche, "les personnes se trouvant à bord d'un avion ne sont exposées à aucun risque".

Des retards restent possibles mais ne ils devraient pas dépasser les vingt minutes d'interruption, selon Brussels Airport. "Cela concerne principalement les vols sur le point de démarrer".

"La circulation des trains sera rétablie samedi matin"

La circulation ferroviaire, fortement perturbée par les intempéries vendredi soir, se rétablit progressivement, bien que le trafic soit encore interrompu à quelques endroits. Des bus-navettes ont été mis en place, a indiqué le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel.

"Aucun train ne roulera ce soir entre Aarschot et Diest, Malines et Louvain et Malines et Termonde. Des bus-navettes assureront les trajets", a précisé un porte-parole d'Infrabel.
La réparation des dégâts engendrés par les intempéries prendra plusieurs heures sur ces lignes. "Mais samedi matin, les trains circuleront à nouveau normalement", a-t-il conclu.

Nos partenaires