Des radars sans flash pour mieux piéger les conducteurs

02/08/16 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

Source: De Standaard

De plus en plus de corps de police investissent dans des radars qui ne flashent plus puisqu'ils fonctionnent sur base infrarouge.

Des radars sans flash pour mieux piéger les conducteurs

© BELGA

Un flash crépite dans la nuit. C'est le signal pour que tous les automobilistes appuient instinctivement sur le frein. Quelque part, non loin, il y a un radar tapi dans l'ombre.

Mais cet éclair annonciateur d'amendes risque d'être très rapidement de l'histoire ancienne. De plus en plus de corps de police investissent dans des radars à caméras infrarouges. Le Standaard rapporte que, par exemple, les zones de Ninove, Geraardsbergen, Zaventem et Heusden-Zolder au Limbourg sont plus qu'enthousiastes sur leur nouvelle acquisition. Au point de donner des idées à d'autres.

Il faut dire que ce radar nouvelle mouture offre de nombreux avantages. Par exemple, ceux qui viennent de se faire flasher ne peuvent plus prévenir les autres automobilistes, puisqu'ils ignorent qu'ils ont eux-mêmes été flashés. On peut aussi contrôler dans les deux sens puisque le flash n'aveugle plus les conducteurs. Ou encore comme l'explique Danny Wendelen de la police de Heusden-Zolder dans le Standaard: " les personnes flashées ne font pas non plus demi-tour pour venir s'expliquer avec nous. Cette possibilité nous obligeait à être deux lors des opérations de contrôles de nuit alors qu'une seule personne suffirait."

Nos partenaires