Des pilotes américains légèrement blessés par des lasers chinois à Djibouti

03/05/18 à 22:20 - Mise à jour à 22:24

Source: Belga

(Belga) Des ressortissants chinois ont, à de multiples reprises, visé avec des pointeurs lasers de type militaire des pilotes américains opérant autour de leur base à Djibouti, a rapporté jeudi le Pentagone.

Le ministère américain de la Défense s'est plaint formellement et a exigé de Pékin d'enquêter sur ces faits remontant à plusieurs semaines, selon une porte-parole, Dana White. "Il s'agit de faits très sérieux", a-t-elle expliqué. "Cette pratique pose un véritable risque à nos aviateurs". Deux pilotes d'un avion de transport C-130 ont par exemple subi des blessures légères aux yeux lorsqu'ils s'apprêtaient à atterrir sur la base de Djibouti, a confié à l'AFP une autre porte-parole, Sheryll Klinkel. Située au niveau de l'aéroport international de Djibouti, la base de Camp Lemonnier est la seule installation américaine permanente sur le continent africain. Elle est utilisée en grande partie pour des opérations de contre-terrorisme en Afrique de l'Est et au Yémen. En 2017, la Chine a ouvert une base navale à Djibouti, à seulement quelques kilomètres des Américains, l'unique base militaire dont elle dispose pour l'instant à l'étranger. Dana White a indiqué être "convaincue" que le ou les responsables ayant pointé ces lasers à forte puissance étaient Chinois. Des responsables américains ont rapporté au Wall Street Journal que le laser provenait probablement de la base chinoise. (Belga)

Nos partenaires