Des peines de prison jusqu'à huit ans dans l'affaire des "matches truqués"

17/12/15 à 18:22 - Mise à jour à 18:22

Source: Belga

(Belga) La cour d'appel de Bruxelles a prononcé, jeudi soir, une peine de huit ans de prison à l'encontre de l'ancien agent de joueurs Pietro Allata, pour divers faits de corruption dans l'affaire dite des "matches truqués". Quatorze personnes, joueurs, entraîneurs, agents de joueurs et dirigeants de clubs, étaient prévenues dans cette affaire pour divers délits financiers, principalement de corruption, commis dans le milieu du football belge entre 2004 et 2006.

La cour a condamné Pietro Allata à une peine de huit ans d'emprisonnement contre une peine de trente mois de prison ferme prononcée en première instance en juin 2014, considérant que cette première peine était "très insuffisante". La cour a également prononcé une peine de deux ans de prison ferme à l'encontre de Paul Put, ancien entraîneur au club de football du Lierse qui avait lui été condamné à la même peine en première instance mais avec un sursis total. La cour a aussi prononcé des peines d'un an de prison avec sursis à l'encontre de Filippo Gaone, l'ancien patron du club de football de La Louvière, comme à l'encontre de Laurent Denis, l'ancien avocat de ce club. (Belga)

Nos partenaires