Des peines allant jusqu'à 7 ans de prison pour trafic de drogues à Brussels Airport

24/12/15 à 15:53 - Mise à jour à 15:53

Source: Belga

(Belga) Treize personnes impliquées dans du trafic de cocaïne via Brussels Airport ont été condamnées jeudi par le tribunal correctionnel de Bruxelles à des peines allant jusqu'à sept ans d'emprisonnement. Plusieurs prévenus étaient employés par la société de manutention aéroportuaire Flightcare. La drogue, principalement de la cocaïne, était cachée entre les bagages ou dans l'avion lui-même pour être ensuite récupérée à l'aéroport.

Des peines allant jusqu'à 7 ans de prison pour trafic de drogues à Brussels Airport

Des peines allant jusqu'à 7 ans de prison pour trafic de drogues à Brussels Airport © BELGA

L'enquête a commencé à l'été 2011, lorsque la police judiciaire fédérale (PJF) de l'aéroport a eu vent d'un trafic de drogues organisé depuis les Caraïbes et impliquant des employés de l'aéroport. Début juillet, un employé de Flightcare a trouvé dans son casier une lettre avec le nom de cinq de ses collègues et une inscription en français: "trafic stupéfiants". L'homme a informé la police de l'aéroport qui a commencé à contrôler les badges des employés de Flightcare et à analyser et écouter leurs appels téléphoniques. Les enquêteurs ont également observé des rencontres entre certains des prévenus, entre autres aux Pays-Bas. Cette enquête de longue haleine a porté ses fruits. Le 8 mars 2012, la police a saisi un colis de trois kilos de cocaïne et dans le même temps intercepté une conversation téléphonique où l'un des prévenus donnait des instructions pour récupérer la drogue cachée dans l'avion. Au cours de 16 perquisitions fin mars 2012 dans tout le pays, six suspects ont été interpellés. Neuf autres suspects ont été identifiés durant l'enquête. Sur les quinze suspects, deux ont été libérés jeudi, les autres ont écopé de peines de prison allant d'un à sept ans, et d'amendes de 6.000 à 30.000 euros. (Belga)

Nos partenaires