Des parlementaires du Vlaams Belang interpellés

14/06/11 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Le Vif

La direction et une vingtaine de parlementaires du Vlaams Belang ont été interpellés durant une action symbolique devant le cabinet du Premier ministre Yves Leterme, rue de la Loi.

Des parlementaires du Vlaams Belang interpellés

© Image Globe

Cette action a été organisée pour réclamer l'indépendance de la Flandre un an et un jour après les élections législatives du 13 juin 2010.

Deux plaques situées rue de la Loi et rue Ducale ont été recouvertes des mentions "Vlaamse onhanfhankelijkheidsstraat" (rue de l'Indépendance flamande) et "Republiek Vlaanderenstraat" (rue de la République de Flandre).

La police a laissé Filip Dewinter recouvrir une première plaque à proximité du cabinet du Premier ministre et faire une courte déclaration dans laquelle il a affirmé que la Belgique était "plus que jamais en faillite et que la seule alternative était l'indépendance de la Flandre". "La Wallonie veut un statu quo avec le maintien de tous les privilèges, alors qu'en Flandre on laisse libre cours à l'immobilisme", a affirmé le chef de groupe du VB au parlement flamand.

Le président du Vlaams Belang a appelé le président du parti nationaliste, Bart De Wever, à conserver l'indépendance flamande comme option.

Le chef de groupe du VB à la Chambre, Gerolf Annemans, ainsi que le parlementaire flamand et porte-parole du parti, Joris Van Hauthem, ont été interpellés en premier par la police lors qu'ils ont voulu avancer davantage sur la rue de la Loi via le parc de Bruxelles.

Leur interpellation a donné le coup d'envoi à celle de tous les autres responsables du parti présents, dont le président Bruno Valkeniers. Seul le député Tanguy Veys a échappé à la police en piquant un sprint, non sans avoir recouvert une autre plaque au coin de la rue Ducale.

Les députés interpellés ont été remis en liberté à 13 heures, après avoir fait l'objet d'une brève arrestation administrative, a affirmé un de leurs chefs de file, Filip Dewinter.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires