Des orages violents attendus cette nuit

02/08/13 à 20:26 - Mise à jour à 20:26

Source: Le Vif

On l'avait annoncée comme "la journée la plus chaude de l'année", et on a pas été déçu ! Avec 36,5 degrés enregistré à Kleine-Brogel, en Campine, ce 2 août est décrété officiellement le plus chaud depuis 1833, année lors de laquelle le recensement des températures a commencé.

Des orages violents attendus cette nuit

© Thinkstock

Le vendredi 2 août est officiellement le jour le plus chaud de l'année 2013 jusqu'à présent, indique David Dehenauw, de l'Institut royal météorologique (IRM), à l'Agence Belga. A Uccle, on a relevé 34,1 degrés. La température la plus élevée, 36,5 degrés, a été enregistrée à Kleine-Brogel, en Campine. On a également relevé 35,1 degrés à Zelzate et Deurne et 35 degrés à Diepenbeek. "L'aéroport d'Ostende a été l'endroit le plus frais, avec 27,1 degrés", précise David Dehenauw. Il faut remonter au 19 août 2012 pour retrouver une telle température à Uccle. A Kleine-Brogel, il avait même fait 36,9 degrés. Les 36 degrés n'avaient ensuite plus jamais été atteints. On n'aura plus de telles températures ces deux prochaines semaines, souligne encore David Dehenauw.

De violents orages attendus cette nuit

Des orages sont annoncés pour cette nuit et selon l'IRM, ils pourraient être violents, avec de fortes rafales de vent et d'abondantes précipitations en peu de temps. Une alerte orange est lancée jusque demain, samedi, 11 heures dans les provinces de Liège, de Luxembourg et Namur.

La police met en garde les baigneurs de carrière contre les infections et maladies

Ce temps tropical est idéal pour une baignade, ce qui n'est pas sans risques. La zone de police Entre-Sambre-et-Meuse met ainsi en garde des dangers de se baigner dans des eaux non contrôlées, comme la carrière de Floreffe. Les baigneurs risquent l'hydrocution et la contamination à la leptospirose, une maladie animale transmissible à l'homme, indique un communiqué de presse. La zone de police rappelle également qu'il est interdit de se baigner à la carrière de Floreffe, propriété privée. Huit personnes ont été interpellées et verbalisées jeudi.

La leptospirose est une maladie infectieuse provoquée par une bactérie qui vit essentiellement parmi les rongeurs et dans les zones où il y a de l'humidité et de l'eau. Les animaux constituent le réservoir bactérien. Ils rejettent les bactéries "Leptospira" dans le milieu extérieur par leurs urines.

"La transmission se fait surtout par contact cutané ou muqueux avec la bactérie, au niveau d'une plaie ou au contact d'une peau 'macérée' par une immersion longue dans une eau infectée", indique le communiqué de la police.

La période d'incubation de la maladie est d'environ 15 jours. Les bactéries passent dans le sang avant de se multiplier et de gagner la rate, le foie, le cerveau et d'autres organes.

Les premiers symptômes associent fièvre, frissons, douleurs musculaires et maux de tête. Les personnes atteintes de l'infection risquent notamment la jaunisse, une insuffisance rénale fonctionnelle ou une méningite hémorragique.

Un adolescent brave l'interdiction et se noie dans un canal à Maubray

Une première victime en a fait les frais dans le canal de Nimy-Blaton ce vendredi près-midi. Un jeune homme âgé de 15 ans, Fabien P., s'est noyé dans le canal à hauteur de Maubray. Le jeune, originaire du village, était parti nager près d'un ponton en bois avec un ami, plus jeune et plus petit que lui. Fabien a été victime d'une crampe et son ami a essayé de le sortir de l'eau, en vain. A l'arrivée des secours, Fabien était déjà mort. Il était le deuxième fils d'une famille de cinq enfants et n'aimait pas spécialement nager. Vendredi, il avait suivi un autre enfant de son quartier le long du canal, où le bourgmestre d'Antoing, Bernard Bauwens (PS), a rappelé qu'il était strictement interdit de se baigner. Quelques minutes avant le drame, les deux gamins avaient croisé l'agent de quartier qui leur avait rappelé cette consigne.

Cette semaine, dans la presse locale, le bourgmestre d'Antoing et son collègue de Tournai, Paul-Olivier Delannois (PS), avaient rappelé qu'il était strictement interdit de se baigner dans les cours d'eau, les canaux et surtout les carrières de la région. Plusieurs jeunes ont été verbalisés car ils nageaient dans les carrières de l'Orient. Vendredi encore, d'autres inconscients nageaient là où il est pourtant indiqué que c'est strictement interdit.

Moins de méduses à la mer du Nord

A la Côte belge, le nombre de méduses a baissé vendredi par rapport aux jours précédents selon An Beun, de l'intercommunale de service de sauvetage de la côte de Flandre occidentale(IKWV). Jeudi, de nombreux baigneurs ont été soignés aux postes de secours des différentes plages pour des piqûres de méduses. Celles-ci se multiplient à la Côte à cause de la forte chaleur. A cela s'ajoute un vent du sud qui souffle sur le pays, ce qui provoque un courant sous-marin propice à la présence des méduses. Mais selon l'IKWV, qui a contacté différents postes de secours, les méduses ont été considérablement moins présentes vendredi que la veille, malgré des températures toujours très élevées. Les baigneurs de Coxyde pourront profiter vendredi d'une prolongation d'une heure des baignades surveillées. Le bourgmestre, Marc Vanden Bussche, a en effet décidé que les postes de secours resteraient exceptionnellement ouverts jusqu'à 19 heures.

Perte de dix degrés annoncée pour samedi

Les prochains jours devraient être moins torrides. Samedi matin, des bancs de nuages orneront encore le ciel avec un risque d'averses. Le soleil fera son apparition depuis le sud-ouest avant de s'étendre à tout le pays. Le vent sera modéré, mais fort à la mer, et soufflera de secteur sud-ouest. Les maxima se situeront entre 22 et 26 degrés. Dimanche, le temps restera sec et ensoleillé. Les températures oscilleront entre 23 et 27 degrés, tandis que le vent, faible à modéré, soufflera de secteur sud-ouest. Lundi, il fera un peu plus chaud. Le risque d'averses de pluies augmentera également avec la chaleur. A partir de mardi, le temps estival sera légèrement changeant. Le soleil sera toujours de la partie, mais il sera accompagné de pluies ou d'orages.

En savoir plus sur:

Nos partenaires