Des nationalistes perturbent la fête du Roi

15/11/12 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Le Vif

Le Prince Philippe et la Princesse Mathilde, la Princesse Astrid et le Prince Lorenz ainsi que le Prince Laurent et la Princesse Claire ont assisté, jeudi de 10 à 11 heures au Te Deum chanté en la Cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à l'occasion de la "Fête du Roi".

Des nationalistes perturbent la fête du Roi

© Image Globe

A l'arrivée des personnalités de la famille royale, huit individus sont sortis de la foule en brandissant des drapeaux de la Flandre. Ils ont été immédiatement interpellés par les forces de l'ordre. L'un d'eux a essayé de s'enfuir vers la Grand Place mais en vain. Selon la police, les huit personnes arrêtées administrativement appartiennent au mouvement nationaliste du NSV (Nationalistische Studentenvereniging).

Au premier rang de l'Eglise, le premier ministre Elio Di Rupo, les vice-premiers Joëlle Milquet et Didier Reynders ou encore le ministre de la défense Pieter De Crem faisaient partie des politiques venus représenter le gouvernement. Derrière les représentants du corps diplomatiques et religieux, plus de 250 enfants des écoles Divin Sauveur et Brussels International Catholic School ont également assisté au Te Deum.

A la sortie, plus d'une centaine d'enfants constituaient la moitié du public. Une soixantaine d'écoliers de Hal avaient fabriqué des couronnes pour se coiffer honorablement pour la fête du Roi. Si la reine Fabiola, âgée de 84 ans, a manqué, pour la première fois, le Te Deum à cause de raisons de santé mineures, la princesse Mathilde, tout de rouge vêtue, a emporté un franc succès auprès des jeunes qui criaient "Vive la princesse ! ".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires