Des milliers de grenouilles aux yeux rouges réfugiées au Nicaragua

13/09/16 à 18:56 - Mise à jour à 18:56

Source: Belga

(Belga) Plusieurs milliers de grenouilles vertes aux yeux rouges, une espèce menacée du Mexique, de Colombie et d'Amérique centrale, ont trouvé refuge au Nicaragua, dans une réserve qui les protège des effets du changement climatique et de la déforestation.

Des milliers de grenouilles aux yeux rouges réfugiées au Nicaragua

Des milliers de grenouilles aux yeux rouges réfugiées au Nicaragua © BELGA

La grenouille, du nom scientifique Agalychnis callidryas, est menacée par la sécheresse, la déforestation et l'utilisation de pesticides. Elle souffre particulièrement de la sévère sécheresse qui frappe depuis deux ans la côte Pacifique de l'Amérique centrale, car elle a besoin d'eau pour se reproduire et trouver de la nourriture. C'est justement cette précieuse eau dont regorge la réserve de Montibelli, située au sud de la capitale du Nicaragua, Managua. "Nous leur mettons des bassines d'eau (parmi la végétation) pour leur permettre de se reproduire", raconte Carlos Belli, gérant de la réserve fondée il y a 16 ans, soulignant que cette grenouille est désormais devenue "l'attraction de la réserve, en termes de biodiversité". Ces grenouilles, qui ne mesurent que huit centimètres, sont connues pour leurs yeux rouges brillants qui, selon les scientifiques, serviraient à effrayer les prédateurs. La réserve de 160 hectares, qui reçoit environ 3.000 visiteurs par an, ainsi que de nombreux scientifiques, fait partie des Sierras de Managua, un vaste espace naturel abritant 142 espèces dont des boas et des singes hurleurs, qui souffrent eux aussi de la déforestation et du changement climatique. On estime que le Nicaragua perd chaque année entre 70.000 et 80.000 hectares de forêt en raison de l'exploitation excessive, et parfois illégale, de ses bois. (Belga)

Nos partenaires