Des militants envoient des tracts anti-Kim en Corée du Nord

22/07/16 à 08:01 - Mise à jour à 08:01

Source: Belga

(Belga) Des militants sud-coréens et américains ont annoncé vendredi qu'ils avaient envoyé par delà la frontière des centaines de milliers de tracts critiquant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un et les derniers essais de missiles menés par Pyongyang.

Des militants envoient des tracts anti-Kim en Corée du Nord

Des militants envoient des tracts anti-Kim en Corée du Nord © BELGA

Ce lâcher de tracts, mené jeudi soir au moyen de 10 gros ballons, survient alors que les tensions frontalières redoublent. L'annonce du déploiement en Corée du Sud d'un bouclier antimissile américain performant s'est en particulier attiré les foudres de Pyongyang. Une vingtaine de militants de l'association sud-coréenne Combattants pour une Corée du Nord Libre (FFNK) et de la Human Rights Foundation, basée à New York, ont envoyé 300.000 tracts de l'autre côté de la frontière fortement militarisée entre les deux Corées. Une photo fournie par l'un d'eux montre une bannière attachée à un ballon qui proclame: "toute l'humanité condamne Kim Jong-Un, personnage obsédé par le nucléaire qui saigne son propre peuple pour tirer des fusées". Les FFNK déversent des tracts sur la Corée du Nord depuis des années, en dépit des menaces de représailles de Pyongyang. Ils critiquent en général la dynastie régnante en Corée du Nord et appellent à la population à se soulever. Pyongyang a mené mardi trois tirs d'essai de missiles balistiques --deux Scud et un Rodong de portée intermédiaire--, en violation des résolutions de l'ONU qui lui interdisent tout programme nucléaire et balistique. Pyongyang a affirmé que ces derniers essais avaient testé des systèmes de détonation en vue d'éventuelles frappes nucléaires sur des cibles américaines en Corée du Sud, et avaient été supervisés en personne par Kim Jong-Un. (Belga)

Nos partenaires