Des frappes aériennes en Syrie ont atteint à nouveau un hôpital

31/07/16 à 19:37 - Mise à jour à 19:37

Source: Belga

(Belga) Une série de frappes aériennes dans une zone tenue par les rebelles dans le sud de la Syrie ont tué dimanche au moins cinq civils et mis un hôpital hors service, a indiqué l'Observatoire syrien des Droits de l'Homme, basé en Grande-Bretagne. Les frappes aériennes opérées par des avions non identifiés ont touché un hôpital de la localité de Jasim, tuant un pharmacien et blessant un nombre indéterminé de personnes.

Cette attaque est la seconde cette semaine à atteindre une infrastructure médicale dans une zone tenue par les rebelles. Vendredi, une maternité soutenue par Save the Children (Sauvez les enfants) a été bombardée dans la province syrienne d'Idleb (nord-ouest). Le nombre de victimes n'a pas été déterminé. L'hôpital n'était "quasiment plus opérationnel", selon l'OSDH. D'après Save the Children, cet hôpital assurait des soins à plus 1.300 femmes. (Belga)

Nos partenaires