Des Flamands sommés de parler un néerlandais correct quand ils appellent les secours

30/01/14 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

A Moorslede, une petite commune de Flandre occidentale, le bourgmestre a demandé à ses habitants de ne plus utiliser le patois lorsqu'ils appellent les secours.

Des Flamands sommés de parler un néerlandais correct quand ils appellent les secours

© Image Globe

En novembre dernier, un habitant de Moorslede avait appelé les pompiers à la centrale de Bruges pour une machine à laver qui avait pris feu dans son garage. Or à Bruges, on parle un patois flandrien différent de celui de cette commune. Et l'adresse du sinistre n'a pas été bien comprise. Au lieu d'être envoyés sur les lieux de l'incendie à Moorslede, les pompiers se sont rendus à Moorsele, une commune voisine. Les secours ont finalement mis 35 minutes pour arriver à la bonne adresse où le feu avait déjà été éteint par les habitants, rapporte la RTBF.

Le bourgmestre de Moorslede a mis l'incident à l'ordre du jour et une décision a été prise lors du conseil communal d'hier. Le journal communal va publier un avis à la population : "Parlez un néerlandais correct lorsque vous appelez les secours, s'il vous plait".

Selon un linguiste de la KUL, cela va être difficile pour les habitants de respecter cette demande, car selon lui, la personne s'accroche à ses repères et aux mots qu'elle connait le mieux lorsqu'elle panique. Ce serait donc les secours qui devraient s'adapter.

Nos partenaires