Des familles de victimes d'accidents de train se sont rendues à la Chambre

20/06/16 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Belga

(Belga) Une dizaine de personnes appartenant à des familles de victimes d'accidents ferroviaires sont présentes à la commission Infrastructure, Communications et Entreprises publiques de la Chambre lundi après-midi, alors que celle-ci se penche sur l'accident de Saint-Georges-sur-Meuse du 5 juin dernier, lors duquel trois personnes ont perdu la vie. Parmi les proches présents, se trouve entre autres Robert de Geyter, le père du conducteur de train décédé le 5 juin, mais aussi Geneviève Isaac qui a perdu son ex-mari et son fils dans la catastrophe de Buizingen en 2010.

Des familles de victimes d'accidents de train se sont rendues à la Chambre

Des familles de victimes d'accidents de train se sont rendues à la Chambre © BELGA

Robert de Geyter a perdu son fils dans la collision entre un train de marchandises et un train de voyageurs survenue à Saint-Georges-sur-Meuse, dans la région liégeoise. En se rendant à la commission de la Chambre avec ses trois petits-enfants et sa belle-fille, il demande un rail belge plus sûr pour les conducteurs. "Nous allons voir comment les administrateurs vont encore se dédouaner et nous désirons vérifier le travail des parlementaires", explique-t-il. Les familles se sont rendues à la commission "surtout pour écouter ce que les parlementaires vont faire parce que nous ne pouvons pas intervenir", précise-t-il. En commission, le public ne peut en effet se manifester. (Belga)

Nos partenaires