Des faits de violence contre la police de plus en plus fréquents à Liège

15/07/13 à 06:56 - Mise à jour à 06:56

Source: Le Vif

Les faits de violence contre les forces de l'ordre sont de plus en plus fréquents à Liège, et notamment dans le "Carré", mentionne La Meuse Liège lundi, citant le commissaire en chef de la police de Liège, Christian Beaupère.

Des faits de violence contre la police de plus en plus fréquents à Liège

© Image Globe

"Les gens s'en prennent de plus en plus souvent aux forces de l'ordre. On l'a déjà vu dans le Carré, mais aussi l'an dernier, lors de la City Parade par exemple. Après deux ou trois heures du matin, il y a des gens qui sont trop sous l'emprise de l'alcool et qui ne réfléchissent plus. Et ils font alors n'importe quoi. Et je comprends aussi l'inquiétude des parents qui savent que leurs enfants se trouvent à ce moment dans le Carré", a-t-il déclaré.

De nouveaux faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3H20. La patrouille de 8 policiers qui intervient la nuit dans le "Carré" a vu un homme ensanglanté sur le sol. Celui-ci a désigné son agresseur. Les policiers ont voulu l'interpeller mais ont été victimes de jets de bouteilles, de verres, de tabourets, d'autres projectiles et d'insultes.

Une quarantaine de policiers sont intervenus en renfort pour éloigner les violents. Les policiers ont finalement évacué la rue du Pot d'Or et ont sécurisé la zone.

Deux policiers ont été blessés. Plusieurs fêtards ont été mordus par les chiens de la brigade canine. Certains ont déposé plainte pour violences policières. Huit personnes ont été interpellées. Il s'agit de jeunes liégeois âgés de 19 à 23 ans qui ont expliqué "avoir vu quelqu'un lancer des projectiles et faire de même". Les quatre qui ont été formellement identifiés par les caméras de surveillance seront inculpés de rébellion armée tandis que l'enquête se poursuit pour confondre les quatre autres.

En savoir plus sur:

Nos partenaires