Des experts attaquent la pension à 67 ans

30/06/15 à 06:22 - Mise à jour à 06:22

Source: Belga

"La réforme des pensions crée un déficit démocratique gigantesque", dénonce un collectif d'une trentaine d'universitaires. Pour ce collectif, le gouvernement a une vision trop restreinte en la matière, lit-on mardi dans Le Soir.

Des experts attaquent la pension à 67 ans

/ © Reuters

"C'est une approche purement comptable. On se prépare à voter sans qu'il y ait eu le moindre débat de fond. Les conséquences de ce que l'on va voter n'ont pas été mesurées. On veut résoudre le problème de société le plus important par un calcul comptable", détaille Mateo Alaluf, sociologue de l'ULB.

"La réforme des pensions mérite un débat de société étendu et transparent. Minimiser les éléments les plus importants de la réforme des pensions crée un déficit démocratique gigantesque", dit Patrick Deboosere, démographe issu aussi de l'ULB.

"Aujourd'hui, en Belgique, il y a 600.000 chômeurs. Augmenter l'âge effectif de la retraite de deux ans, cela signifie qu'il y aurait 300.000 postes de travail en moins", expliquent les experts qui estiment aussi que cette réforme ne va pas combler le coût liée au vieillissement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires