Des djihadistes de La Haye planifiaient un attentat contre la Commission européenne

20/09/14 à 23:04 - Mise à jour à 21/09/14 à 09:49

Source: Belga

La justice belge dispose de preuves que des djihadistes basés à La Haye aux Pays-Bas ont planifié de commettre un attentat à la Commission européenne à Bruxelles, selon la chaîne publique néerlandaise NOS.

Des djihadistes de La Haye planifiaient un attentat contre la Commission européenne

© DR

Au moins deux des personnes arrêtées par les autorités belges venaient de La Haye. Les deux individus, un homme et une femme d'origine turque, ont été interpellés début août à leur arrivée à Brussels Airport alors qu'ils revenaient de Turquie. Ils avaient vraisemblablement séjourné en Syrie. Les deux suspects seraient coupables, selon la justice, d'appartenance à un groupe terroriste, de violation de la législation sur les armes et de financement du terrorisme.

"Ils préparaient un attentat. L'une des cibles était le bâtiment de la Commission européenne à Bruxelles", indique NOS, citant des sources anonymes. "Les commissaires n'étaient pas visés individuellement. L'action devait ressembler à l'attaque du Musée juif (...) avec pour objectif de tuer un maximum de personnes."

D'autres djihadistes seraient recherchés aux Pays-Bas dans le cadre de l'enquête belge. Selon la justice belge, l'enquête se concentre sur des Néerlandais d'origine turque qui auraient des liens avec des réseaux djihadistes. Les deux suspects interpellés en août sont originaires de La Haye mais auraient régulièrement séjourné à Bruxelles. La justice a découvert du matériel djihadiste, des armes à feu et un gilet pare-balle dans leur appartement. "Nous sommes au courant de l'information" a déclaré un porte-parole de la Commission. "Nous sommes sûrs que les autorités nationales suivent l'affaire de manière appropriée". "La Commission européenne n'a pas reçu d'informations concernant des menaces spécifiques contre la Commission", a indiqué dimanche un porte-parole de l'institution européenne.

Les bâtiments de la Commission à Bruxelles abritent plusieurs milliers de fonctionnaires dont les hauts responsables des responsables de la gestion au quotidien de l'Union et de ses 28 pays. Bruxelles abrite également le quartier général de l'Otan et de plusieurs autres compagnies et organisations internationales mais les mesures de sécurité y adoptent un profil bas et sont discrètes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires