Des dizaines de migrants errent dans la "Jungle" de Calais démantelée

27/10/16 à 10:55 - Mise à jour à 10:57

Source: Belga

(Belga) Des dizaines de migrants, dont des mineurs, erraient jeudi matin dans les décombres de la "Jungle" de Calais, vaste campement de migrants dans le nord de la France, où ont débuté les gros travaux de déblaiement.

Des dizaines de migrants errent dans la "Jungle" de Calais démantelée

Des dizaines de migrants errent dans la "Jungle" de Calais démantelée © BELGA

Selon les autorités françaises, qui ont annoncé mercredi "la fin de la Jungle" après l'évacuation de près de 5.600 personnes, "il n'y a plus personne" dans le camp, investi par les forces de l'ordre. Mais l'AFP a constaté que des dizaines de migrants ont passé la nuit sur place, certains serrés les uns contre les autres pour lutter contre le froid. Jeudi matin, les forces de l'ordre ont repoussé sans violence des dizaines de jeunes, dont des mineurs, qui s'étaient massés devant le centre de transit désormais fermé. Dans le même temps, les gros travaux de déblaiement ont débuté peu après le lever du soleil. Une grosse pelleteuse accompagnée de deux engins d'évacuation arrachait les abris situés dans la partie ouest du camp. Des forces de l'ordre empêchaient les curieux d'y accéder. Symbole de la difficulté de l'Europe à faire face à la crise migratoire, le plus grand bidonville de France abritait encore la semaine dernière 6.400 personnes selon les autorités, principalement venues du Soudan, d'Erythrée et d'Afghanistan, 8.100 selon les associations. Quelque 5.600 d'entre eux ont été répartis dans des centres d'accueil en France. En partant, certains migrants ont incendié leurs abris de fortune et le feu s'est propagé mercredi dans tout le camp, notamment dans l'allée centrale du camp, récemment bordée de commerces informels, réduits en cendres et poussières. (Belga)

Nos partenaires