Des dizaines d'inspecteurs scolaires recalés

06/07/13 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Le Vif

Les examens du Selor en vue d'obtenir le titre pour devenir inspecteur scolaire ont vu un très grand nombre de candidats échouer, surtout du côté des inspecteurs faisant déjà fonction, ce qui suscite la colère des candidats dont plusieurs envisagent un recours, peut-on lire samedi dans les journaux de L'Avenir.

Des dizaines d'inspecteurs scolaires recalés

© Thinkstock

Près de 650 candidats se sont présentés à la mi-mai aux examens du Selor en vue d'obtenir le titre d'inspecteur scolaire. Parmi les candidats, des professeurs souhaitant obtenir le brevet mais aussi plusieurs dizaines d'inspecteurs en fonction qui exercent sans disposer du titre requis.

Les résultats viennent de tomber et c'est l'hécatombe, avec seulement 250 candidats ayant réussi. Peu d'inspecteurs faisant fonction ont réussi.

Du côté de la CGSP Enseignement, on parle d'un taux de réussite "habituel" mais on indique que plusieurs personnes se sont plaintes que le test n'était pas adapté à la fonction.

Ces inspecteurs qui ont échoué vont donc devoir revenir à leur fonction de professeur, instituteur ou directeur qu'ils exerçaient avant, éjectant de ce fait les professeurs en place, tandis que de nouveaux inspecteurs, sans expérience, vont intégrer la fonction, perturbant de fait tout le secteur, soulignent les journaux de L'Avenir.

La plupart des inspecteurs recalés envisagent d'introduire un recours, selon la CGSP.

Du côté du cabinet de la ministre de l'Enseignement obligatoire, on se veut confiant par rapport "à la sécurité juridique du système", mais on s'interroge sur la tournure que prend cette session, préparée pendant des mois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires