Des dizaines d'autres prisonniers politiques relâchés en Birmanie

17/04/16 à 06:04 - Mise à jour à 06:04

Source: Belga

(Belga) Le nouveau pouvoir en place en Birmanie a ordonné la remise en liberté de 83 prisonniers politiques de plus dimanche, le premier jour du Nouvel an traditionnel du pays.

Des dizaines d'autres prisonniers politiques relâchés en Birmanie

Des dizaines d'autres prisonniers politiques relâchés en Birmanie © BELGA

Le pardon présidentiel, formulé samedi, a été délivré "dans le but de mener à la réconciliation nationale et assurer la quiétude des gens à l'occasion du Nouvel An", a communiqué le média de l'Etat. Près de 200 activistes politiques emprisonnés par le précédent gouvernement soutenu par l'armée sont sortis libres de prison le 8 avril, les charges à leur encontre ayant été abandonnées. Quelque temps auparavant, la conseillère d'Etat spéciale, Aung San Suu Kyi, avait affirmé que tous les prisonniers politiques restants seraient libérés aussitot que possible. Ces libérations surviennent à peine un mois après l'entrée en fonction d'un nouveau gouvernement en Birmanie, le premier mené par l'administration civile depuis cinq décennies, et emmené par Htin Kyaw, l'homme de confiance d'Aung San Suu Kyi. La liste de toutes les personnes libérées n'a pas été révélée dimanche, mais cinq journalistes en feraient partie, rapportent les médias locaux citant des proches. Une peine d'emprisonnement de 10 ans leur avait été infligée en 2014 pour avoir divulgué des secrets d'Etat. Leur journal avait rapporté la construction d'un bâtiment soupçonné d'abriter une usine d'armes nucléaires dans le centre du pays. (Belga)

Nos partenaires