Des directeurs de l'Office wallon des déchets couvrent un dépôt illégal

05/03/16 à 09:41 - Mise à jour à 09:41

Source: Belga

(Belga) Deux directeurs de l'Office wallon des déchets sont intervenus contre la décision de leur propre administration pour couvrir un dépôt illégal de sables pollués au chrome VI à Sambreville, rapportent samedi les journaux de L'Avenir.

Selon L'Avenir, 35.000 tonnes de sables de fonderie potentiellement toxiques sont entreposés illégalement en bord de Sambre, entre Sambreville et Fleurus. Ces sables proviennent des fonderies Magotteaux, à Vaux-sous-Chèvremont. Une filiale de la société Wanty (Binche) avait été chargée de les acheminer vers une filière de traitement mais ils ont pourtant fini au bord de la Sambre. Une analyse demandée par le parquet de Charleroi a montré la présence de sables de fonderie chimiques, contenant notamment du chrome VI. Face à ces faits, l'administration wallonne a imposé à Wanty des taxes déchets d'un montant total de 2,5 millions d'euros. A ce jour, ces taxes n'ont pas été payées. A la suite d'un appel du groupe binchois, le ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio a au contraire demandé à l'administration s'il était possible de surseoir le paiement de ces 2,5 millions, indique encore L'Avenir. (Belga)

Nos partenaires