Des centaines d'illégaux dans des bidonvilles le long de la frontière française

16/01/14 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Le Vif

Le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, s'inquiète des conséquences de l'installation de six camps habités par des réfugiés non loin de la frontière franco-belge.

Des centaines d'illégaux dans des bidonvilles le long de la frontière française

© Herwig Vergult/Belga

Carl Decaluwé pointe notamment du doigt la hausse du nombre de trafiquants d'êtres humains en Belgique, et le nombre d'illégaux qui tentent de rejoindre l'Angleterre via notre pays. Les 800 réfugiés vivraient par ailleurs dans des conditions inhumaines dans ces camps qui font penser à des bidonvilles, écrivent jeudi De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Dans la nuit de lundi à mardi, la police a mis la main, lors d'une action de contrôle, sur 22 illégaux dans un véhicule. Cinq trafiquants d'êtres humains ont été interpellés et placés sous mandat d'arrêt. Les illégaux se rendaient probablement dans l'un des camps installés le long de l'autoroute reliant Paris et Calais, à quelques kilomètres de la Belgique.

Les tentatives menées par les réfugiés pour rejoindre l'Angleterre passent souvent via la Belgique, ce qui provoque des nuisances en Flandre occidentale. "Le nombre de trafiquants d'êtres humains a par ailleurs doublé dans notre pays depuis la fermeture des parkings d'autoroute en France en 2009", ajoute M. Decaluwé, qui appelle à la mise en place de mesures urgentes par les gouvernements français et britannique.

Nos partenaires