Des centaines d'écoliers néerlandophones toujours sans école à Bruxelles

03/11/14 à 20:23 - Mise à jour à 20:23

Source: Belga

Selon l'organisation "LOP Brussel" (plate-forme locale de concertation pour l'enseignement néerlandophone), 1.291 enfants dont les parents souhaitaient qu'ils entrent dans une classe maternelle ou primaire néerlandophone de la capitale n'ont pas pu obtenir d'inscription pour l'année 2014-2015.

Des centaines d'écoliers néerlandophones toujours sans école à Bruxelles

/ © Reuters

Un nombre indéterminé d'entre eux a sans doute bifurqué vers l'enseignement francophone ou vers des écoles flamandes (hors de la région bruxelloise), mais des centaines d'autres sont forcés de rester chez eux, indique LOP Brussel lundi. Le manque le plus criant de places serait constaté en maternelle.

La problématique est différente pour les élèves de primaire, qui sont sous le coup de l'obligation scolaire. "C'est la première fois que nous rencontrons ce problème", indique-t-on du côté du cabinet de Guy Vanhengel, président du Collège de la Commission communautaire flamande chargé de l'Enseignement. "Nous n'allons certainement pas sanctionner, mais allons aider à trouver une solution." La semaine dernière, Guy Vanhengel avait annoncé qu'avec 42.129 enfants inscrits au total (maternelle, primaire et secondaire), l'enseignement néerlandophone de la Région de Bruxelles-Capitale avait vu son nombre d'élèves augmenter cette année de 3% par rapport à 2013. Dans l'enseignement primaire (+4,1%, à 16.415 élèves), Vanhengel a l'intention d'investir dans la création de 3.000 nouvelles places durant les cinq prochaines années.

En savoir plus sur:

Nos partenaires