Des centaines d'amendes non encaissées en raison du nouveau système informatique

28/04/18 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Belga

Les premiers jours après l'entrée en vigueur du nouveau système automatiques d'encaissement des amendes, de nombreux agents ont reçu un message d'erreur de la part du software de contrôles. Des centaines de p.-v., représentant un montant total d'un million d'euros, sont ainsi devenus inutilisables, rapporte Het Laatste Nieuws samedi.

Des centaines d'amendes non encaissées en raison du nouveau système informatique

image prétexte © Getty Images/iStockphoto

La perception des amendes de roulage se déroule de manière totalement automatique depuis le 28 mars. Les agents de police ne doivent plus que constater les infractions et dresser un procès-verbal, l'ordinateur se chargeant du reste, en principe. La perception immédiate est envoyée au contrevenant via bpost et le système analyse si le montant est versé.

Les premiers jours après l'instauration de ce nouveau système transversal, plusieurs agents ont subitement reçu des messages d'erreur. Non en raison d'un problème technique, mais à cause de petites lacunes dans les p.-v. "Le filtre de qualité est très sévère", explique Edward Landtsheere du SPF Justice.

"Frustrant", estime une source policière. "Auparavant, nous envoyions tout de même une perception immédiate. La plupart des gens payaient simplement. Maintenant, nous devons simplement laisser tomber ces p.-v. Les constations n'ont servi à rien et nous passons à côté de l'encaissement."

"Il y a eu beaucoup de problèmes les premiers jours, mais le nombre de signalements d'erreur a depuis drastiquement baissé", nuance M. Landtsheere.

Nos partenaires