Des caméras le long de voies pour lutter contre les suicides

20/03/14 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Le Vif

Les chemins de fer belges vont installer des caméras sensibles à la chaleur le long des voies afin de lutter contre le nombre élevé de suicides. "Ces caméras de détection seront installées là où de tels faits se produisent souvent", a expliqué le ministre Jean-Pascal Labille (PS) dans les pages du quotidien Het Nieuwsblad.

Des caméras le long de voies pour lutter contre les suicides

© Belga

Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge Infrabel veut à terme surveiller davantage près de 24 points sensibles le long du réseau ferroviaire. "Ces points sensibles sont des endroits où des suicides ou tentatives de suicide se produisent régulièrement", explique le ministre en charge des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille.

Certains endroits sont ainsi situés près de centres psychiatriques. Selon le porte-parole d'Infrabel, Thomas Baken, l'idée vient d'Angleterre, où elle a entre-temps été évaluée avec succès. "Dès que la caméra thermique remarque qu'une personne reste un certain temps immobile le long des voies, elle lance un signal d'alerte. C'est alors à notre personnel de surveillance d'intervenir." Cela peut consister en l'envoi d'une patrouille jusqu'à l'arrêt des trains circulant dans les environs.

Ces caméras seront tout d'abord testées en Flandre occidentale, où se produisent le plus d'incidents. Après évaluation, le système sera également installé à d'autres endroits. Infrabel va également prendre d'autres mesures. Un test est ainsi réalisé avec des quais équipés de lumières LED bleues, car elles ont un effet calmant. L'an dernier, on a dénombré 163 actes de désespoir le long des voies, dont 95 ont conduit au décès de la personne.

Nos partenaires