Des brigades d'Amnesty contre les dérives d'Internet

28/11/13 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Le Vif

Ce ne sera pas le thème de la campagne annuelle d'Amnesty International, qui a lieu le 10 décembre. Mais l'idée est bel et bien en gestation concrète au sein de l'organisation de défense des droits humains : la mise en place de "brigades d'écrivains" bénévoles pour riposter aux dérives racistes, sécuritaires et populistes sur les réseaux sociaux, les forums de journaux et sur le web en général.

Des brigades d'Amnesty contre les dérives d'Internet

© Image Globe

"On ressent plus que jamais le besoin de réagir, explique Philippe Hensmans, directeur d'Amnesty Belgique. La seule expression démocratique du vote ne suffit plus quand on voit la façon dont certains s'accaparent l'expression sur le web. Nous n'obligerons personnes, mais nous inciterons les gens à la vigilance, en leur fournissant les outils pédagogiques pour nourrir le débat. Ça fait partie de notre travail de fond. C'est avec la force de la plume qu'Amnesty a obtenu un jour l'abolition de la peine de mort." La section francophone d'Amnesty compte 45 000 militants, dont quelque 6 000 actifs.

O.M.

Nos partenaires