Des bannières anti-éoliennes aux quatre coins de la Wallonie

24/10/13 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Le Vif

Depuis quelques jours, des centaines de banderoles anti-éoliennes apparaissent dans les villages et le long des autoroutes wallonnes. Le collectif Vent de Raison intensifie sa fronde quelques jours avant la fin d'une enquête publique controversée.

Des bannières anti-éoliennes aux quatre coins de la Wallonie

© Christophe Leroy

"Éoliennes: la ruine de la Wallonie"; "Réagissez rapidement". Le long de la E42, à hauteur de la sortie Namur-Ouest en direction de Liège, trois banderoles de plusieurs mètres de long attirent l'oeil des automobilistes. Comme un ultime pied de nez à la stratégie éolienne établie par le gouvernement wallon, privilégiant notamment l'implantation de mâts aux abords des autoroutes.

Depuis une semaine, le collectif Vent de Raison s'investit dans une large campagne d'affichage pour dénoncer le fameux cadre de référence éolien, chargé d'établir la trajectoire énergétique wallonne à l'horizon 2020. "À travers nos 65 comités, nous avons des membres très actifs, se réjouit Luc Rivet, l'un des porte-voix du collectif. Certains ont commandé un maximum de slogans pour les placer dans leur village ou à des endroits stratégiques."

Cette démarche, qui a d'abord vu le jour dans certains recoins plus sensibles, s'est rapidement étendue à l'ensemble du territoire. Si bien que les bannières fleurissent désormais par centaines.

Le timing de cette campagne est bien choisi. L'enquête publique portant sur la cartographie du cadre de référence éolien prendra fin le 30 octobre prochain. D'ici là, Vent de Raison tente de fédérer un maximum de détracteurs. "Nous sommes très bien organisés, souligne Luc Rivet. Preuve que nous ne sommes pas des clowns. Les vrais clowns, nous les avons en face de nous."

L'apaisement n'est visiblement pas d'actualité: Vent de Raison assure avoir "d'autres cartouches" en réserve pour dénoncer la stratégie éolienne dans les prochains mois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires