Des archéologues belges découvrent la plus ancienne mention du royaume d'Oman

01/02/16 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Belga

(Belga) Une mission archéologique du Musée du Cinquantenaire vient de faire une découverte majeure lors d'une récente campagne de fouilles dans les Emirats arabes unis avec la découverte d'une inscription prouvant, selon les chercheurs belges, l'existence d'un royaume d'Oman au 3e siècle avant Jésus-Christ, indique lundi le musée dans un communiqué.

Jusqu'à présent, la plus ancienne mention du nom d'Oman se trouvait dans des sources classiques du premier siècle de notre ère, sources dans lesquelles 'Omana' faisait référence à un port de la péninsule d'Oman, rappellent les chercheurs. La découverte a eu lieu le 17 décembre dernier sur le site archéologique de Mleiha dans le centre des Émirats arabes unis. Les chercheurs belges exploraient deux chambres funéraires souterraines, jadis surplombées par un bâtiment carré fabriqué en briques crues. "Le passage entre les deux pièces était bloqué par des briques et par une grande inscription monumentale tombée de la structure supérieure", expliquent les archéologues. L'inscription, bilingue, est rédigée en araméen et en ancien arabe du sud. Le texte, exceptionnellement bien préservé, selon les chercheurs, révèle non seulement l'identité et la généalogie du défunt mais aussi la date de construction du bâtiment. Celui-ci aurait ainsi été érigé en 90 ou 96 de l'époque séleucide soit 222/221 ou 216-215 avant notre ère. "L'inscription fournit la plus ancienne mention connue du nom Oman et prouve qu'un royaume d'Oman existait déjà à la fin du IIIe siècle avant Jésus-Christ", concluent les archéologues. (Belga)

Nos partenaires