Des activistes de Greenpeace bloquent des discussions sur le TTIP à Ixelles

22/02/16 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Belga

(Belga) Une trentaine d'activistes de Greenpeace a tenté lundi à Ixelles d'empêcher des négociateurs européens et américains de tenir une réunion qu'ils estiment secrète sur le TTIP (Traité de libre-échange transatlantique). Selon eux, ce traité qui donnera des pouvoirs sans précédent aux multinationales constitue une menace pour la démocratie, la protection de l'environnement, les soins de santé et les conditions de travail.

"Les négociateurs de la Commission européenne et du département du commerce des États-Unis ont entamé ce lundi cinq jours de discussions secrètes sur des projets controversés qui offriraient à des investisseurs étrangers la possibilité d'attaquer en justice des lois et des règlements qui protègent les citoyens et la nature, y compris dans des domaines comme l'alimentation, la pollution chimique et l'énergie. Le projet porté par la Commission est appelé Investment Court System (ICS), que l'on peut traduire littéralement par Système juridique sur les investissements", a indiqué Juliette Boulet, porte-parole de Greenpeace. "Il s'agit de tribunaux non permanents qui donneront un pouvoir juridique contraignant aux grandes entreprises qui pourront attaquer des états démocratiques pour défendre les intérêts de leurs investisseurs et passer outre les cours de justice nationales. Les états ne pourront par contre pas saisir cette cour. La mise en place d'ICS engendrera des traitements de faveur envers des compagnies étrangères au détriment de compagnies nationales ou d'entreprises locales, ainsi qu'une négation des principes démocratiques et du droit des gouvernements à prendre et à faire respecter des lois", a-t-elle conclu. (Belga)

Nos partenaires