Des actions en vue dans les prisons dès le 29 janvier

11/01/18 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Belga

Des actions allant crescendo seront menées dans les prisons à partir du 29 janvier pour protester contre le manque structurel de personnel, a annoncé jeudi la CGSP.

Des actions en vue dans les prisons dès le 29 janvier

© Belga

Pour commencer le mouvement, les agents prendront leur service avec deux heures de retard. Le 2 février, une grève de 24 heures est prévue, suivie par de nouvelles prises de services tardives. Le 9 février, une deuxième grève de 24 heures aura lieu.

Trois jours plus tard, la situation sera évaluée. En l'absence de réaction satisfaisante du ministre de la Justice, le personnel débrayera à nouveau, pour 48 heures cette fois, le 19 février. Ce plan d'action s'appliquera à l'ensemble des établissements du pays, a assuré le syndicat socialiste.

La cause de ces actions est l'insatisfaction du personnel pénitentiaire en raison de "l'absence de politique de recrutement par le ministre de la Justice Koen Geens, du sous-effectif chronique de personnel, de la surpopulation dans les prison et de l'absence de promotions et mutations", ajoute M. De Kaey.

En savoir plus sur:

Nos partenaires