Des actions des magistrats attendues en juin: "On étouffe!"

22/05/16 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Belga

Des actions sont en préparation au sein des syndicats des magistrats pour le mois de juin afin de protester contre le manque de moyens octroyés à la justice, a affirmé dimanche le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq, une semaine après la sortie remarquée du premier président de la Cour de Cassation, Jean de Codt.

Des actions des magistrats attendues en juin: "On étouffe!"

Le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq © BELGA

"Il est probable que déjà en juin il y ait des actions qui soient menées tant au nord qu'au sud. L'UPM (l'Union professionnelle de la Magistrature, ndlr) va se réunir pour discuter des actions et des modalités. Le principe, je crois qu'il est acquis. On met la pression parce qu'il faut aujourd'hui un investissement massif dans la justice pour que l'on puisse peut-être à partir de 2020 réaliser des économies", a-t-il affirmé sur le plateau l'émission Les Décodeurs de la RTBF-télévision.

"On étouffe tout simplement car nous avons beau être des personnes très motivées mais qui avons nos limites également (...) On peut faire dire beaucoup de choses aux chiffres mais sur le terrain, on étouffe, je vous assure. Venez voir. A Namur, il manque de greffiers, il manque de juges, on doit remettre des affaires", a déclaré M. Macq. Et pendant ce temps de remise, c'est le quotidien des justiciables concernés qui continue à être "empoissonné", a ajouté le procureur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires