Depuis Twitter, Leterme s'immisce dans la polémique "Hendrik Vuye"

02/04/12 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

L'ancien Premier ministre Yves Leterme (CD&V) s'est immiscé lundi dans la polémique tournant autour du professeur de droit public Hendrik Vuye (FUNDP Namur), en jugeant que Le Soir et la RTBF "manquent de niveau".

Depuis Twitter, Leterme s'immisce dans la polémique "Hendrik Vuye"

L'actuel secrétaire général adjoint de l'OCDE réagissait sur Twitter - et en français - à une interview du journaliste de La Libre, Christian Laporte, qui a vivement critiqué lundi matin en radio le traitement journalistique de l'affaire Vuye par ces deux médias francophones.

"Ch. Laporte (journaliste) démontre le manque de professionnalisme et d'objectivité du journal Le Soir et de la RTBF. Manque de niveau en effet", a commenté M. Leterme sur le réseau social.

Cette sortie est d'autant plus remarquable que l'ancien Premier ministre s'abstient généralement de commenter l'actualité politique belge sur Twitter depuis qu'il a quitté le 16 rue de la Loi pour Paris. Elle rappelle également plusieurs épisodes conflictuels entre l'Yprois et la radio-télévision de service public.

La polémique sur le professeur Vuye, Flamand vivant en Wallonie, expert consultant de la N-VA, est née à l'été 2010. Le Soir, sous le titre "Un professeur de Namur consulté par la N-VA", avait rapporté ce fait à la suite d'une interview radio de la RTBF. Mi-février dernier, la RTBF s'est fait l'écho d'un mouvement de protestation de quelques étudiants du Pr. Vuye concernant sa vision des institutions du pays. Le professeur avait été soutenu par une grande partie des autres étudiants de droit à Namur.

La polémique a traversé la frontière linguistique, où de nombreux médias flamands lui ont donné un large écho, certains accusant la RTBF et Le Soir de mener une campagne de haine à l'égard du Pr. Vuye.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires