Deprez, un papy à l'Europe; Durant, la consolation bruxelloise

29/05/14 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Le Vif

Occupant une place de combat sur la liste européenne du MR, Gérard Deprez aurait pu ne pas être élu. Mais avec 42 367 voix de préférence, il a décroché un troisième siège réformateur à Strasbourg, derrière Louis Michel et Frédérique Ries.

Deprez, un papy à l'Europe; Durant, la consolation bruxelloise

© Belga

Du haut de ses 71 ans, l'ancien président du PSC et cofondateur du MCC retrouve une assemblée qu'il connaît bien : il y a pratiquement passé toute sa carrière post-présidentielle, de 1984 à 2009, ne s'effaçant que quatre ans pour un séjour au Sénat où il traînait son ennui. Cette fois, avec la montée des eurosceptiques, Gérard Deprez s'attend à bien du plaisir. "Les discussions au Parlement européen vont prendre une autre tournure : elles seront plus politiques car il faudra guerroyer en permanence contre ces partis qui tenteront de tout détricoter !"

Ironie du sort : le papy de la politique belge francophone a "volé" le second siège d'Ecolo, celui-là même qu'Isabelle Durant aurait pu occuper si elle n'avait pas décidé de se retirer après sa défaite en interne contre Philippe Lamberts. Maigre consolation : 68e sur la liste bruxelloise d'Ecolo, Durant siègera au parlement régional.

O. M.

En savoir plus sur:

Nos partenaires