Denderleeuw : réunion pour tenter d'écarter le Vlaams Belang

04/01/13 à 21:59 - Mise à jour à 21:59

Source: Le Vif

Les représentants des quatre principaux partis flamands se retrouveront samedi à Denderleeuw, une commune de Flandre orientale, pour tenter de trouver un accord sur la formation d'une coalition communale alors que le Vlaams Belang s'est posé en arbitre, grâce aux trois sièges obtenus aux élections communales du 14 octobre dernier, ont annoncé vendredi deux des protagonistes.

Denderleeuw : réunion pour tenter d'écarter le Vlaams Belang

© Belga

Ces quatre partis - sp.a, Open Vld, CD&V et N-VA - répondent à l'appel lancé par le bourgmestre sortant, Jo Fonck (sp.a), qui a invité les formations "traditionnelles" de sa commune à s'entendre pour éviter de rendre le soutien du Vlaams Belang à une majorité incontournable - et de mener donc à une rupture du "cordon sanitaire" qui exclut le parti d'extrême droite de tout accord de coalition.

A Denderleeuw, le Vlaams Belang se retrouve, avec ses trois élus, en position d'arbitre car aucune issue n'a été trouvée à l'affrontement entre deux blocs rivaux, sp.a-Open/Open Vld Plus (11 sièges sur 25) et CD&V/N-VA (11 sièges également).Les représentants du sp.a, de l'Open Vld, du CD&V et de la N-VA ont convenu de se réunir samedi, ont indiqué vendredi M. Fonck et la tête de liste CD&V, Jan De Nul. L'élection du collège des bourgmestre et échevins est prévue mercredi prochain, à bulletins secrets.

En savoir plus sur:

Nos partenaires