Démonstration de force de l'armée dans des favelas de Rio: deux morts

05/08/17 à 17:55 - Mise à jour à 17:56

Source: Belga

(Belga) Des milliers de militaires et policiers brésiliens, aidés par des hélicoptères, ont mené samedi dès l'aube une vaste opération contre les bandes armées sévissant dans plusieurs favelas de Rio de Janeiro, qui s'est soldée par au moins deux morts.

Un an jour pour jour après la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques, la "Ville Merveilleuse" ressemblait par endroits à une véritable zone de guerre. L'opération intervient après une multiplication des vols de cargaisons de camions de transport de marchandises, et alors que 10.000 hommes sont mobilisés à Rio depuis huit jours pour lutter contre la flambée de violence. Les raids de la police et de l'armée ont été lancés samedi dans quatre favelas de la Zone Nord de Rio et dans une autre de la Zone Ouest, avec 40 mandats d'arrêt, a précisé à l'AFP un porte-parole du secrétariat à la Sécurité de l'Etat de Rio (Seseg). Quelque 3.600 militaires sont déployés avec plus de 1.300 membres des forces de police, a précisé la Seseg, qui a indiqué que deux personnes avaient été tuées lors de confrontations dans les favelas de Lins et Sao Joao. "Même si nous sommes déterminés à arrêter les suspects sans échange de tir, si le criminel tire, le policier doit réagir", a expliqué le responsable de la Seseg, Roberto Sa, lors d'une conférence de presse. À la mi-journée, 18 personnes avaient été arrêtées et les autorités avaient saisi trois pistolets, deux grenades, 16 voitures, une moto et une quantité de drogue non précisée, a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires