Démission de Joëlle Milquet - Le MR demande à la majorité de désigner rapidement un nouveau ministre de l'enseignement

11/04/16 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Source: Belga

(Belga) L'opposition MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a pressé lundi la majorité PS-cdH de "rapidement mettre un pilote à la tête de l'enseignement francophone", après la démission surprise de Joëlle Milquet.

"C'est un coup de tonnerre pour notre enseignement, car de gros dossiers sont en cours. Ainsi, alors que nous sommes à moins de deux mois de la période d'examens dans les écoles, un arrêté devait être signé ces jours-ci pour organiser les épreuves externes et éviter les fuites comme l'an passé. Qui va le signer? Et quand? ", interroge la cheffe de groupe MR, Françoise Bertieaux, dans un communiqué. Les réformateurs pointent tous les chantiers ouverts par Mme Milquet, que ce soient les places supplémentaires dans les écoles, la refonte attendue du décret Inscriptions ou encore le Pacte pour un enseignement d'excellence qui devait aboutir d'ici cet été. "Ce sont là des priorités qu'on ne peut laisser en suspens. Notre enseignement a besoin rapidement d'un pilote qui connaisse la complexité politique et la technicité de ces dossiers pour ne plus perdre de temps!", conclut le communiqué des réformateurs. (Belga)

Nos partenaires