Démission de Joëlle Milquet - ELEVeS compte sur un successeur rapidement pour mener à bien les réformes entamées

12/04/16 à 02:31 - Mise à jour à 02:31

Source: Belga

(Belga) L'asbl ELEVeS, qui défend la liberté pédagogique des écoles et celle des parents, invite le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à "trouver rapidement" un successeur à Joëlle Milquet "pour mener à bien les nécessaires réformes entamées" par la ministre de l'Education qui a démissionné lundi.

Démission de Joëlle Milquet - ELEVeS compte sur un successeur rapidement pour mener à bien les réformes entamées

Démission de Joëlle Milquet - ELEVeS compte sur un successeur rapidement pour mener à bien les réformes entamées © BELGA

L'asbl ELEVeS, acronyme d'écoles libres, efficaces, vivantes et solidaires, salue le travail accompli par Mme Milquet pour mettre en oeuvre un vaste plan de réformes dans l'enseignement, notamment via le Pacte d'Excellence. L'asbl prie donc les instances politiques de remplacer rapidement la ministre sortante pour mener à bien les réformes entamées "fondamentales et prioritaires pour l'avenir de l'enseignement en fédération Wallonie-Bruxelles". Plus particulièrement, celles-ci devront "permettre à chacun d'exercer au mieux sa liberté et sa responsabilité de citoyen", recommande l'asbl, qui invite encore les mandataires "à garder l'élève au centre de toute décision". ELEVeS demande concrètement que tout enfant puisse aller à l'école d'en face, quel qu'ait été son choix en primaire, et puisse mettre en premier choix l'école qui lui convient vraiment, mais aussi que les enfants ne soient contraints de déménager pour disposer d'une école "où ils se sentent bien" près de chez eux. Enfin, l'asbl plaide pour que tout enfant, et sa famille, puissent discuter avec le directeur du projet d'école, et que les enfants puissent rester 6 ans dans la même école. (Belga)

Nos partenaires