Déménagement des migrants d'une zone de la "Jungle" à Calais qui sera défrichée

25/01/16 à 21:23 - Mise à jour à 21:23

Source: Belga

(Belga) Tous les migrants occupant une zone de la "Jungle" à Calais, appelée pour des raisons de sécurité à devenir une zone déboisée le long de la rocade portuaire, ont quitté les lieux, ont indiqué lundi les autorités locales dans le nord de la France.

Déménagement des migrants d'une zone de la "Jungle" à Calais qui sera défrichée

Déménagement des migrants d'une zone de la "Jungle" à Calais qui sera défrichée © BELGA

"A ce jour, tous les migrants ont quitté dans le calme cette bande d'une largeur de 100 mètres", a affirmé un porte-parole de la préfecture, qui représente l'Etat français. Cette bande a été dégagée, sous la surveillance de nombreux policiers, alors que les migrants assistaient à son défrichement. "La moitié" de ces travaux de défrichement "a été réalisée à ce jour", selon la préfecture. Les autorités ont souhaité libérer cette zone pour permettre une meilleure visibilité aux forces de l'ordre afin d'empêcher les intrusions sur la rocade portuaire, où les migrants tentent de monter à bord des camions embarquant pour l'Angleterre. Le 11 janvier, un centre provisoire pouvant accueillir 1.500 migrants avait été inauguré. Lundi soir, 612 migrants étaient inscrits pour y être hébergés. Environ 4.000 migrants, venus majoritairement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans la "Jungle" de Calais, considérée comme le plus grand bidonville de France, dans l'espoir d'atteindre l'Angleterre, qu'ils considèrent comme un eldorado. (Belga)

Nos partenaires