Demandes d'asile - Cinq trafiquants cachaient 22 migrants dans un camion frigorifique à Jabbeke

15/01/16 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Belga

(Belga) Un juge d'instruction a placé cinq Irakiens sous mandat d'arrêt pour trafic d'êtres humains, a rapporté vendredi la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale lors d'une conférence de presse. Les supects cachaient au moins 22 candidats réfugiés dans un camion frigorifique sur le parking autoroutier de Jabbeke.

Depuis des années, les parkings situés en Flandre occidentale le long de l'autoroute E40 sont utilisés par des bandes de trafiquants. Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 janvier, la police et le parquet ont mené une nouvelle action coordonnée. "On a tout de suite été frappés par l'affluence dans les parkings. A Jabbeke, 61 personnes ont été trouvées, sans compter les chauffeurs de camion", indique le magistrat Frank Demeester. La police a remarqué cinq hommes de nationalité irakienne. Ils cachaient dans un camion 22 individus, dont 16 Irakiens ainsi que d'autres originaires de Syrie, d'Iran et du Vietnam. Le parquet a souligné combien ce genre de trafic d'êtres humains est dangereux pour les victimes. Le 17 novembre 2015, 16 migrants ont été sauvés de justesse à Zeebrugge alors qu'ils tentaient de sortir d'un camion frigorifique, dans lequel ils étaient sur le point d'étouffer. Les cinq trafiquants irakiens ont été placés sous mandat d'arrêt jeudi soir. La chambre du conseil de Bruges se prononcera mardi sur leur maintien en détention. (Belga)

Nos partenaires