Deliveroo accepte de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle

28/07/17 à 14:17 - Mise à jour à 14:18

Source: Belga

(Belga) Deliveroo a accepté de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle, dont la majorité a été licenciée en raison de la délocalisation progressive de ce call-center à Madagascar, a indiqué vendredi Martin Willems, secrétaire permanent de la CNE, à l'issue d'une rencontre avec la direction de la société de livraison à domicile de plats de restaurant. Lors de ce contact, les doléances de certains coursiers ont également été abordées.

Les prestations des travailleurs du service à la clientèle jusque 23h00 et le week-end donnent normalement droit à un sursalaire. Des irrégularités ont cependant été constatées dans ce domaine, explique le syndicaliste chrétien. Un arrangement financier forfaitaire a finalement été trouvé les concernant vendredi matin. A l'invitation de la CNE, plusieurs coursiers s'étaient réunis jeudi à Bruxelles pour protester contre cette délocalisation du call-center à Madagascar mais aussi contre leurs conditions de travail. Les 'bikers' demandaient notamment à l'entreprise qu'elle intervienne dans leurs frais d'équipement et que ceux qui y travaillent comme indépendants puissent bénéficier d'une couverture d'assurance. Selon Martin Willems, Deliveroo n'a pas nié, vendredi, l'existence de quelques problèmes concernant la situation des coursiers. De son côté, le Collectif des coursiers, qui entend défendre les droits de ces travailleurs face aux plateformes comme Deliveroo ou Uber Eats, espère pouvoir très rapidement discuter de ces points d'accroche avec la direction. L'entreprise a, quant à elle, assuré être "en communication constante" avec les livreurs. "La porte est toujours ouverte pour venir nous rencontrer et partager leurs préoccupations ou suggestions pour améliorer notre service", ajoute-t-elle. Deliveroo a également tenu à souligner que la plupart de ceux-ci sont des étudiants sous statut Smart, qui sont dès lors couverts par un contrat d'assurance, et non des indépendants. Ces derniers représenteraient 10% des bikers. "Nous sommes persuadés qu'une très grande majorité de nos coursiers apprécient de travailler avec Deliveroo. En effet, une récente enquête d'un bureau d'étude indépendant a démontré que 94% des coureurs belges recommanderaient ce travail à un ami", argue l'entreprise. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos